Un mari turbulent qui n'arrête pas de râper ses pantalons ??

Oui, je sais ma femme aussi râpe tous ses pantalons au genoux, mais comment fait-elle ? Bon, disons que ce n'est pas là notre propos, nous ferons une thèse la dessus dans un prochain numéro de "Recherche philosophale, us et coutumes" ...

La genouillère comme la coudière est un petit remède à un petit mal très courant, mais irrémédiable. C'est un remède qui doit être pris avec parcimonie, en effet quand le mal se déclare, il est souvent incurable. C'est donc une mesure palliative de fin de vie que vous êtes en train de mettre en œuvre. Ouahh, ce blog tourne de plus en plus autour de question sociétale incontournable, oui, je vais également traiter du mariage pour tous très bientôt ;)

Ce mal est pris par une frange assez marginale de la population en cours de maturation pour un artifice pouvant faire office de contenance quand elle leur fait défaut. Mais comme le dit un dicton populaire de la région de Schwindratzheim : "Quand on est trop cheune, porter des fringues trop vieilles ne comble pas le retard" ; j'espère que ma fille ne lira pas, sinon, je vais me faire ramasser, ça va grave pas l'faire ... Pour la référence culturelle consulter Tony Ungerfähr !)

Bon, revenons à nos mouflons !

coudière p26coudière P28

 

Les patchs sont dispo dans toutes les références de tissus, mais pour être sûr voici comment les appliquer et le pourquoi de notre question de départ.

1- On enlève les fils qui dépassent et on reprise le vêtement quand c'est encore possible,

2- On applique le renfort à l'intérieur du vêtement (15s à fer chaud)

3- On vérifie qu'il n'y a plus le papier sulfurisé derrière le patch, sinon ça marche vachement moins bien ;) Arrêtez, on ne se moque pas, c'est vilain !

4- On applique le patch sur le trou, fer chaud pendant 20s. Avec pattemouille si c'est un tissus fin ou délicat.

5- On attend que ça refroidisse complètement sinon ça prûle et la colle tiens pas comme il faut !

Pourquoi est une mesure palliative ? Parce que vous allez remettre le même pantalon au même gosse et qu'il va s'acharner à refaire exactement le même trou au même endroit. Soit il est constant et il va réussir, soit il est indiscipliné et il va réussir le prouesse de faire un deuxième trou pas loin du premier ... Il sont mignons, n'est ce pas ? Oui, je sais, mais c'est très mal vu de cesser de les nourrir :)

Cela étant dit, je mets des patchs au fringues de mes mômes et c'est bien fait pour eux. Remarquez que la vengeance est en train de tourner court, j'ai entendu un gamin dire, il y a quelques jours, que c'était très mode les patchs .... grrrr, zut, s'il ne trouvent même plus qu'ils on l'air cons avec leur rustines, que nous reste-t-il ?

Je me demande si je peux vraiment considérer cet article comme une publicité mettant en valeur mes produits ??? Hummm ... ;)

Pierre